samedi 24 mars 2018

Je vous dis au revoir. Nathalie Chintanavitch

Je ne supporte plus ces personnes qui volent mes photos personnelles pour les poster sur leurs sites, leurs blogs, en m'associant à des choses auxquelles je n'adhère pas. Vous ne respectez pas les droits d'auteur et les droits à l'image, vous ne respectez pas ma vie privée (photos de moi, personnelles et privées). Vous utilisez des photos de moi, mon image, mon visage, mes propres photos, sans savoir si cela me dérange ou pas. Alors je ne posterai plus rien de personnel sur internet.
Je ne ferai pas réimprimer le jeu de cartes des Lettres de Feu, parce que certaines personnes les utilisent en faisant payer leurs patients pour leur "tirer les cartes" alors que ce n'est pas le but des Lettres de Feu à la base. Je suis attristée de tout ce que les gens ont fait et font avec tout ce que j'ai partagé de bon cœur. J'ai fait de mon mieux, depuis le début, j'ai été honnête, vraie et authentique. Alors je m'éloigne pour un temps.

lundi 22 janvier 2018

LETTRES DE FEU, SEMINAIRES ET PLAGIAT

Bonjour à tous,

Puisque les mails polis envoyés par Tara Glane Editions aux personnes utilisant les informations de mes livres pour organiser des stages et autres séminaires, ne suffisent pas à faire stopper ces activités de plagiat, je vous informe que TOUTES CES PERSONNES vont être assignées en justice incessamment sous peu et rendre des comptes (et de l'argent) devant les tribunaux. Cela a déjà été le cas pour trois personnes en ce début d'année. Et ce n'est pas fini. Je compte bien faire un nettoyage complet de tout ce qui n'est pas conforme au respect de mon travail.
J'ai laissé du temps, j'ai été gentille, j'ai essayé de dialoguer poliment, mais cela suffit.

Cela est valable pour tous ceux et celles qui :

Utilisent les visuels des Lettres de Feu sans mon accord sur internet ou sur tout autre support.

Utilisent des informations contenues dans mes livres pour les reproduire dans d'autres livres.

Organisent des conférences, séminaires ou stages, en reprenant les sujets et les méthodes de mes livres.

Cela suffit de prétexter que ces informations appartiennent à tout le monde et de s'en servir pour faire son propre business. Personne n'en a parlé avant moi dans mes livres. Si les droits d'auteur existent ce n'est pas pour rien. Faire du business en pompant dans les créations des autres sous prétexte que tout le monde est gentil et blablabla, c'est fini je ne laisserai plus rien passer. Je ne cèderai rien. Rien du tout. Et cela à cause de personnes mal intentionnées. Tant pis pour les autres, c'est dommage.

Il y a des règles à respecter. Je répète depuis des années que je refuse que mon travail soit associé à qui que ce soit.
Je continuerai à écrire pour ceux et celles qui me suivent sincèrement et honnêtement depuis le début. Et les participants à mes séminaires seront soigneusement sélectionnés.

Je sais être patiente. Mais je sais aussi être en colère, intelligemment en colère, lorsque les valeurs de RESPECT et de JUSTICE sont bafouées. Mon avocat assignera en justice tous ceux et celles qui ne respectent pas mes droits d'auteur.

Nathalie Chintanavitch