samedi 24 mars 2018

Je vous dis au revoir. Nathalie Chintanavitch

Je ne supporte plus ces personnes qui volent mes photos personnelles pour les poster sur leurs sites, leurs blogs, en m'associant à des choses auxquelles je n'adhère pas. Vous ne respectez pas les droits d'auteur et les droits à l'image, vous ne respectez pas ma vie privée (photos de moi, personnelles et privées). Vous utilisez des photos de moi, mon image, mon visage, mes propres photos, sans savoir si cela me dérange ou pas. Alors je ne posterai plus rien de personnel sur internet.
Je ne ferai pas réimprimer le jeu de cartes des Lettres de Feu, parce que certaines personnes les utilisent en faisant payer leurs patients pour leur "tirer les cartes" alors que ce n'est pas le but des Lettres de Feu à la base. Je suis attristée de tout ce que les gens ont fait et font avec tout ce que j'ai partagé de bon cœur. J'ai fait de mon mieux, depuis le début, j'ai été honnête, vraie et authentique. Alors je m'éloigne pour un temps.

lundi 22 janvier 2018

LETTRES DE FEU, SEMINAIRES ET PLAGIAT

Bonjour à tous,

Puisque les mails polis envoyés par Tara Glane Editions aux personnes utilisant les informations de mes livres pour organiser des stages et autres séminaires, ne suffisent pas à faire stopper ces activités de plagiat, je vous informe que TOUTES CES PERSONNES vont être assignées en justice incessamment sous peu et rendre des comptes (et de l'argent) devant les tribunaux. Cela a déjà été le cas pour trois personnes en ce début d'année. Et ce n'est pas fini. Je compte bien faire un nettoyage complet de tout ce qui n'est pas conforme au respect de mon travail.
J'ai laissé du temps, j'ai été gentille, j'ai essayé de dialoguer poliment, mais cela suffit.

Cela est valable pour tous ceux et celles qui :

Utilisent les visuels des Lettres de Feu sans mon accord sur internet ou sur tout autre support.

Utilisent des informations contenues dans mes livres pour les reproduire dans d'autres livres.

Organisent des conférences, séminaires ou stages, en reprenant les sujets et les méthodes de mes livres.

Cela suffit de prétexter que ces informations appartiennent à tout le monde et de s'en servir pour faire son propre business. Personne n'en a parlé avant moi dans mes livres. Si les droits d'auteur existent ce n'est pas pour rien. Faire du business en pompant dans les créations des autres sous prétexte que tout le monde est gentil et blablabla, c'est fini je ne laisserai plus rien passer. Je ne cèderai rien. Rien du tout. Et cela à cause de personnes mal intentionnées. Tant pis pour les autres, c'est dommage.

Il y a des règles à respecter. Je répète depuis des années que je refuse que mon travail soit associé à qui que ce soit.
Je continuerai à écrire pour ceux et celles qui me suivent sincèrement et honnêtement depuis le début. Et les participants à mes séminaires seront soigneusement sélectionnés.

Je sais être patiente. Mais je sais aussi être en colère, intelligemment en colère, lorsque les valeurs de RESPECT et de JUSTICE sont bafouées. Mon avocat assignera en justice tous ceux et celles qui ne respectent pas mes droits d'auteur.

Nathalie Chintanavitch

lundi 11 décembre 2017

LE RESPECT

Le respect est une valeur qui semble se perdre de nos jours et qui pourtant représente l'un des piliers de la stabilité de la communication, des vrais échanges et des rencontres constructives. Nous apprenons aux enfants que le respect c'est ne pas couper la parole, écouter ce que les enseignants et professeurs transmettent, ne pas interrompre cette transmission et lever la main pour poser une question. Nous apprenons aux enfants à respecter les adultes. Nous leur apprenons le respect et la tolérance pour qu'ils puissent devenir des adultes respectueux et respectables. Mais il semblerait qu'il soit plus difficile d'apprendre à un adulte à respecter ses pairs. Et pourtant, ce n'est que dans le respect mutuel que les plus belles idées peuvent prendre forme et les plus beaux projets se réaliser.
Le respect de l'autre, c'est accepter que ses idées puissent être différentes sans vouloir à tout prix lui imposer sa propre vision des choses.
Le respect, c'est accepter les choix d'autrui car ceux-ci lui appartiennent. Le respect, c'est savoir se taire et abandonner les "oui mais" infantiles et les "moi je" intempestifs qui ne sont que le reflet d'un manque de confiance en soi et qui brisent la continuité des paroles de celui qui transmet.
En ce sens, l'opportunisme devient aussi un manque de respect de la part de celui qui fait intrusion dans le travail de l'autre pour faire sa propre promotion ou simplement étaler ses connaissances par besoin de reconnaissance.
Ne pas oser dire "stop" ou "non" pour ne pas offenser autrui revient au final à ne plus se respecter soi-même.
Aujourd'hui je dis "non" dans le respect de moi-même, de mes idées, de mon travail, et dans le respect d'autrui, quelle que soit la façon dont il recevra ce "non" car cela ne m'appartient pas.

mercredi 31 mai 2017

CD Initiation aux Lettres de Feu et formations

NON je n'ai pas enregistré ce CD "Initiation aux Lettres de Feu par Nathalie Chintanavitch".
Ce n'est pas ma voix sur ce CD. Et les prononciations des lettres et des appels sont fausses donc sans effet et inutiles.

Les livres que j'ai écrits, les CD que je fais, avec MA voix et la prononciation correcte sont sur mon site www.taraglane.com et si vous ne les trouvez pas sur mon site c'est que ce n'est pas de moi.

NON je n'ai pas formé des gens pour faire des formations ou conférences sur les Lettres de Feu ou autres à ma place. Non je n'ai pas de représentant pour faire des séminaires ou des ateliers au Canada, ni en Suisse, ni dans tout autre pays. Tout cela est faux, fait par des personnes mal intentionnées qui se servent des créations des autres pour faire de l'argent et qui, en plus, mettent des personnes en danger en leur faisant faire n'importe quoi !

Je dis STOP.

Ceux qui me connaissent vraiment savent que je suis une personne bienveillante, honnête et à l'écoute, qui mène une vie simple et normale. Mais très peu me connaissent vraiment. Beaucoup disent me connaître alors qu'on ne s'est jamais rencontré.

Bref, à tous mes lecteurs, ceux qui me suivent depuis le début et ceux qui viennent de découvrir mes livres, je souhaite le meilleur.

Nathalie

dimanche 11 décembre 2016

Mise au point

Je savais bien que mes deux derniers livres allaient susciter des réactions de toutes sortes de la part de certains lecteurs. Ce que j’ai écrit, je le pense : il y a actuellement un foisonnement de gens qui se disent « investis » ou « missionnés » pour aider les autres et qui croient dur comme fer à cette illusion parce que c’est une illusion qui les gratifie et qui les fait se sentir « utiles » ou « importants » (même si cela est inconscient), il y a un foisonnement de pseudo-thérapeutes mystico-new-âge qui croient malgré eux qu’ils sont là pour aider les autres alors qu’en réalité ils sont dans un total abus de pouvoir, et un foisonnement de soi-disant « medium » ou « channels » qui croient également fermement qu’ils ont « un rôle à jouer » alors qu’ils ne font qu’éloigner les gens de la réalité. Il n’y a pas que des gens malhonnêtes mais il y en a de plus en plus et c’est important de le préciser. Il y a aussi des personnes qui se disent « thérapeutes » car elles ont suivi trente-six formations qui n’ont en réalité servi qu’à flatter leur égo.
Oui, mes mots peuvent heurter, mais s’ils heurtent c’est qu’ils trouvent une résonnance chez les personnes qui en sont heurtées, et donc qu’il y a une part de vérité qui les blesse. Vous savez, ce n’est pas facile de reconnaître que l’on s’est trompé, et c’est encore moins facile de reconnaître et d’accepter que l’on a été berné. Quand je dis que tous les gens qui croient « canaliser » sont dans l’illusion totale, c’est dur à entendre. Soit vous voulez rester dans l’illusion car cela vous convient, soit vous décidez d’en sortir. Chacun est libre de ses choix. Lisez mon dernier livre si vous voulez avoir plus d’infos car je ne m’éterniserai pas sur ce sujet (et si vous ne voulez pas l’acheter, allez le feuilleter gratuitement à la Fnac ou à Leclerc).
L’important, ce n’est pas de devenir meilleur à tout prix, que ce soit dans le développement personnel ou dans tout autre domaine. L’important, c’est surtout de ne pas se perdre dans l’illusion ou dans une recherche stérile et utopique d’un monde meilleur qui ne fait qu’éloigner l’individu de la réalité telle qu’elle est. J’ai appris et découvert des choses. J’ai eu le courage de les reconnaître. J'ai eu le courage de les publier. J’aurais pu profiter de ma notoriété en tant qu’écrivain pour mettre de mon côté tous les individus qui sont en recherche dans le domaine du développement personnel et j’aurais pu conforter les thérapeutes en flattant leur égo. J’aurais pu décider de laisser les gens dans leur illusion et d’en profiter. Mais j’ai eu le courage de dire les choses telles qu’elles sont, tout en sachant que cela pourrait mettre en colère plusieurs personnes. Car ce qui m’importe, c’est d’être juste et honnête, tout d’abord avec moi-même, puis aussi avec mes lecteurs.
Sur-ce, je vous souhaite à tous de bonnes fêtes de fin d’année !

mercredi 19 octobre 2011

Cristaux vivants, une autre arnaque

Certains sites s'amusent depuis plusieurs mois à dénigrer la marque "Cristal Andara" qui n'avait pour but originel que de protéger la véracité et l'éthique afin que la diffusion des cristaux "Andara" ne devienne pas une polémique comme cela a été le cas aux Etats-Unis avec des vendeurs de copie (verre artificiel coloré).
Ces sites peuvent être accusés de dénigrement, de délit de fraude et de plagiat, ils reprennent même un terme d'un de mes livres pour vendre tout et n'importe quoi : tous les cristaux sont vivants, et déposer une marque appelée "Cristaux Vivants" simplement parce que c'est un terme que j'ai employé dans la trilogie de romans "Le Secret d'Esteban" revient à vouloir faire du business en tirant profit de ce qui fonctionne et qui attire les gens. De plus, cela est interdit par l'INPI de déposer des marques utilisant des termes courants. Tiens, si je déposais "voitures bleues" pour vendre des voitures bleues? Ils risquent gros au niveau de la justice, et tous ceux et celles qui sont mêlés à eux risquent autant, si quelqu'un en venait à porter plainte. Tant pis pour ceux et celles qui se laissent berner, on ne peut pas sauver tout le monde. Si les gens préfèrent se laisser séduire par des discours mielleux inventés et par une lumière qui finira par les aveugler, c'est leur problème. N'oublions pas qu'il y a des arnaqueurs que s'il y a des gens qui veulent bien se laisser arnaquer.
Il n'y a plus de vrais cristaux Andara, il n'y a aucun nouveau gisement, il ne reste que des gens qui veulent faire du business avec quelque chose qui séduit les masses.
Maintenant, à chacun d'être assez intelligent pour discerner par soi-même.
Relisez l'article du site Cristal Andara sur les polémiques, les vrais et faux cristaux, en cliquant ici, et faites passer : http://www.cristalandara.com/

vendredi 14 octobre 2011

Les sages paroles de Mister S.

"Vous ne pouvez découvrir de nouveaux océans si vous n'avez pas le courage de perdre de vue le rivage."
"Il n’y a jamais matière à abandonner ses rêves. Jamais. Parce que ce sont nos rêves qui nous font vibrer. Parce que ce sont nos convictions qui nous font avancer. Parce que l’adrénaline est ce qui nous fait nous sentir vivants. Parce que, tout simplement, la magie qui est en chacun de nous est plus forte que tout. Croire en soi et foncer. C'est la seule chose qu'il vous reste à faire maintenant."

lundi 12 septembre 2011

La vérité sur les vrais et les faux Cristaux Andara

Merci de lire l'article écrit par moi-même, par Céleste de Cristal Andara (www.cristalandara.com) et Jules.
Copiez l'article, diffusez-le un maximum, postez-le sur vos blogs et sites, envoyez-le à vos contacts (merci de mentionner la source).

Voici le lien de l'article en question :
http://www.cristalandara.com/

Cet article a été publié sur le site www.cristalandara.com car nous ne voulons pas cautionner quoique ce soit.

Intégrité, honnêteté, sincérité.

Bisous à vous tous

Nathalie

samedi 7 mai 2011

Nouveau site Tara Glane Editions

Hier soir j'ai décidé qu'il était temps de donner une nouvelle version à mon site internet, alors je m'y suis mise pendant quelques heures et voici ce que ça donne.
Je suis fière de moi, car je l'ai entièrement réalisé moi-même :
www.taraglane.com